02 août 2005

31 juillet et 1 aout, Potosi.

01/08

Lever matinal, nous nous sommes promenes dans Potosi et nous y avons reserve pour l apres midi une visite des mines d argent qui surplombent la ville et qui ont fait la richesse de cette cite. Rencontre avec le guide, nous sommes alles sur le marche dans le quartier des mineurs pour leur acheter quelques produits de premiere necessite. Nous leur avons donc achete des boissons, des cigarettes, des feuilles de coca, de l alcool - 96 degres ! - et... de la dynamite ! En effet, elle est en vente libre dans less petites echoppes le long de la rue.... Notre guide nous a conseille de macher quelques feuilles de coca, ca nous aiderait a l interieur. Apres avoir enjambe quelques lamas que l on sacrifiait pour Panchamama - la deesse de la terre -, nous sommes entres dans la mine a 4400 m, equipes en jaune des pieds a la tete, avec casque, bottes et lampes a acetylene... Noir absolu, 15 cm d eau, des rails et des passages parfois hauts de seulement 60 cm. Apres une petite heure a avancer au coeur de la montagne nous sommes arrives en face de la statue du diable, nous lui avons fait des offrandes pour qu il nous protege au fond de la mine - l enfer pour les boliviens -. Puis la temperature a augmente, nous avons croise les premiers mineurs, qui travaillent dans des conditions inhumaines - Germinal-.Apres avoir echange qulques mots et leur avoir offert ce que nous leur avions achete, nous avons pris le chemin du retour, toujours dans le noir le plus complet. A 20 minutes de la sortie, nous avons ete genes par une odeur de fumee. celle ci est devenue de plus en plus epaisse. Enfin, nous sommes sortis a moitie asphyxies- un lama brulait devaant l entree de l amine - apres plus de 2 heures sous terre. Un restau et au lit.

31/07

Nous sommes arrives a 5h30 a Potosi, ville la plus haute du monde - 4100 m -. A 6 heures nous etions a l hotel, la chambre n est disponible qu a 10h00. Nous avons erre dans Potosi encore endormie, rencontre des gars puis repris un taxi pour le terminal de bus pour boire un petit the dans un cafe miteux. Puis a nouveau taxi, attente que les restaurants ouvrent, a 7h30 enfin nous avons pris un petit dejeuner, a 10 heures nous avons eu la chambre, sieste jusqu a 13h30... Balade dans Potosi, villee colonniale paisible, evec de belles maisons colorees ornees de jolies balcons, des eglises a profusion et la grande mine d argent du Cerro Rico qui domine la cite. Balade, restau et coucher tot.

Posté par pierrelet à 16:51 - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur 31 juillet et 1 aout, Potosi.

  • les lamas qui brulent c pa gentillll ....

    Posté par béré, 04 août 2005 à 17:41 | | Répondre
Nouveau commentaire