bolivie2005

11 août 2005

11 aout, dernier jour !!!!!!!!!!!!

11/08

Dernier jour a La Paz, dernier changement d hotel, dernieres amplettes... Aller on respire a fond, on ouvre grand les yeux et les oreilles, demain, la Bolivie c est fini... Tristes de partir, ravis de rentrer. Demain depart - theorique - a 14 h00 de La Paz. On ramene 2 heures de film, 500 photos, on a pas fini de vous saouler avec...

LAURENT, si tu pouvais ne pas nous oublier samedi a 14h40 au terminal 1 de Roissy, ca nous ferait bien plaisir...

Si quelqu un pouvait le contacter pour lui rappeller, ca serait pas mal non plus...

A samedi !!!!!!!!

Posté par pierrelet à 17:49 - Commentaires [2] - Permalien [#]


10 août 2005

7 aout, repos, 8 , 9 , 10 montagne...

10/08

Lever 00h20 apres... 20 minutes de sommeil, -5 degres dans la tente. J ai quitte le camp d altitude a 01h20 du matin, 5h30 de marche en pleine nuit, vue sur les lumieres scintillantes de La Paz, absence de vue sur les crevasses, a 6h50 j etais au sommet du Huyana Potosi - 6088 m - -20 degres, d ou la vue s etend a plusieurs centaines de kilometres a la ronde - La Paz, lac Titicaca, Altiplano...- J ai rarement autant souffert lors d une journee de montagne, les derniers 200 m sont une veritable epreuve, un mur de 45 degres, parsemes de penitents, des colonnes de glaces sculptees par le vent. Retour au camp a 9h20, retour au refuge a 12h00, retour aupres de mon petit coeur, completement ecrase de fatigue a 14h00... Douche chaude, resto gargantuesque et sieste. Vous en verrez plus sur les photos...

09/08

Depart du refuge pour le camp d altitude a 5150 m, une petite plate forme en pleine montagne au pied du glacier, parsemee d une dizaine de tente. 2h10 pour l atteindre, je passe l apres midi a m acclimater, c est a dire a me reposer, a discuter avec trois francais qui tentent egalement l ascension. Petit mal de crane, une aspirine, diner a 16h30, au lit a 18h00, mon eau gele, je m assoupis 20 minutes...

08/08

Je quitte ma petite femme le coeur serre, mon guide, Rodolpho passe me prendre a 9h30. Apres quelques imprevus, nous arrivons au refuge a 4700 metres, pas le temps de manger, nous attaquons directement l ascension du Charquini, montagne qui n a pour seul interet que de m acclimater- 5350 metres mais pas d interet technique ni esthetique-, le temps n est par ailleur pas au beau - il a neige quelques flocons -. Redescente a 17h00, je n ai rien dans le ventre depuis 8h30 du matin... Je devore, bois beaucoup - acclimation -, petit mal de crane, une aspirine et au lit...

Posté par pierrelet à 22:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 août 2005

5 et 6 aout, retour chez nous... a La Paz

06/08

Lever matinal, nous sommes partis a 8h30 pour Chacaltaya - plus haute station de ski au monde -, station perchee a 5300 metres d altitude. On y accede par une piste defoncee - 1h30 en minibus - . En quittant La Paz, nous sommes passes devant le marche de la sorcellerie... Si vous avez le moindre probleme, vous pouvez y acheter des foetus de lama pour quelques incantations... Arrives a Chacaltaya, un vieux cable qui fait office de tire-fesses, un vieux refuge et pas un gramme de neige - ou juste assez pour faire 3-4 boules -. L objectif etait avant tout d emmener ma petite femme au dessus de la barre des 5000 metres et de m acclimater pour l ascension du Huyana Potosi - 6088 m - qui debute apres demain. J ai ainsi pu reperer la face par laquelle j en ferai l ascension. Le Cerro Chacaltaya est un petit sommet, on y accede a pied de la station - 5300 m- jusqu a 5440 m -. Mes sensations ont ete bonnes, on verra les jours prochains... Du sommet, on domine l altiplano et La Paz sous une couche de pollution impressionnante. Retour, resto, sieste - on n y deroge pas... - balades dans La Paz et au lit.

05/08

Arrivee eclates et frigorifies a La Paz a 6h00 du matin apres 12 heures de bus, sans toilettes ni chauffage... Nous avons attendu la chambre d hotel jusqu a 10h40, heureusement que nous avions les des... Journee morte, fatigues, nous avons reserve tout de meme un minibus pour le lendemain pour Chacaltaya. Au lit sans manger.

Posté par pierrelet à 02:17 - Commentaires [1] - Permalien [#]

04 août 2005

2,3 et 4 aout, Sucre.

04/08

Balades, photos, resto, discussions avec les cireurs de chaussures a qui nous avons donne des stylos - ils ont ete ravis -nous rentrons cette nuit pour La Paz - et vlan ! encore 14 heures de bus - Nous avons enfin pu pendant ces 3 jours nous reposer !

03/08

Des balades, des photos, des restos - on les a essaye tous les uns apres les autres...-, des Yam-10000 et surtout du repos, dans une ville qui incite a la douceur de vivre...

02/08

Nous sommes arrives vers 16h00 a Sucre, apres avoir passe trois heures dans le bus. Les paysages sur la route etaient magnifiques, puis apres avoir appercu quelques grosses proprietes, nous sommes arrives a Sucre. Changement radical d atmosphere... 2800 m d altitude, 30 degres l apres midi, 15 le soir, on ressort des teeshirts... Sucre est la capitale legislative de la Bolivie, elle est envahie par les etudiants, les batiments et notemment les eglises et couvents sont peints en blancs, les appartements de style colonnial arborent de ravissants balcons et les palmiers foisonnent sur la grande Plaza del 25 Mayo. Cest une ville qui bouge, c est une ville finalement assez occidentale. C est exactement ce qu il nous fallait pour enfin nous reposer... L hotel est tres confortable, nous avons meme TV5 ... Resto et dodo.

Posté par pierrelet à 21:22 - Commentaires [2] - Permalien [#]

02 août 2005

31 juillet et 1 aout, Potosi.

01/08

Lever matinal, nous nous sommes promenes dans Potosi et nous y avons reserve pour l apres midi une visite des mines d argent qui surplombent la ville et qui ont fait la richesse de cette cite. Rencontre avec le guide, nous sommes alles sur le marche dans le quartier des mineurs pour leur acheter quelques produits de premiere necessite. Nous leur avons donc achete des boissons, des cigarettes, des feuilles de coca, de l alcool - 96 degres ! - et... de la dynamite ! En effet, elle est en vente libre dans less petites echoppes le long de la rue.... Notre guide nous a conseille de macher quelques feuilles de coca, ca nous aiderait a l interieur. Apres avoir enjambe quelques lamas que l on sacrifiait pour Panchamama - la deesse de la terre -, nous sommes entres dans la mine a 4400 m, equipes en jaune des pieds a la tete, avec casque, bottes et lampes a acetylene... Noir absolu, 15 cm d eau, des rails et des passages parfois hauts de seulement 60 cm. Apres une petite heure a avancer au coeur de la montagne nous sommes arrives en face de la statue du diable, nous lui avons fait des offrandes pour qu il nous protege au fond de la mine - l enfer pour les boliviens -. Puis la temperature a augmente, nous avons croise les premiers mineurs, qui travaillent dans des conditions inhumaines - Germinal-.Apres avoir echange qulques mots et leur avoir offert ce que nous leur avions achete, nous avons pris le chemin du retour, toujours dans le noir le plus complet. A 20 minutes de la sortie, nous avons ete genes par une odeur de fumee. celle ci est devenue de plus en plus epaisse. Enfin, nous sommes sortis a moitie asphyxies- un lama brulait devaant l entree de l amine - apres plus de 2 heures sous terre. Un restau et au lit.

31/07

Nous sommes arrives a 5h30 a Potosi, ville la plus haute du monde - 4100 m -. A 6 heures nous etions a l hotel, la chambre n est disponible qu a 10h00. Nous avons erre dans Potosi encore endormie, rencontre des gars puis repris un taxi pour le terminal de bus pour boire un petit the dans un cafe miteux. Puis a nouveau taxi, attente que les restaurants ouvrent, a 7h30 enfin nous avons pris un petit dejeuner, a 10 heures nous avons eu la chambre, sieste jusqu a 13h30... Balade dans Potosi, villee colonniale paisible, evec de belles maisons colorees ornees de jolies balcons, des eglises a profusion et la grande mine d argent du Cerro Rico qui domine la cite. Balade, restau et coucher tot.

Posté par pierrelet à 16:51 - Commentaires [1] - Permalien [#]


30 juillet 2005

GROSSE SOIREE A CORBEIL LE 13 AOUT...

Grosse soiree a Corbeil le 13 aout pour tous ceux interesses... Au programme, film, photos, musique bolivienne, panchos et flutes de pan - un peu d alcool aussi... -

Laissez un ptit commentaire pour nous dire que vous etes des notres !

Posté par pierrelet à 23:27 - Commentaires [1] - Permalien [#]

29,30 juillet, retour en Bolivie.

30/07

Reveil tardif, plein de missions, toutes realisees - ouf , Varig, la compagnie aerienne n etait pas sur de nous ramener a Paris...-. Carnaval a La Paz - fete des etudiants -, des fanfares, des defiles et beaucoup de monde... Ambiance tres bonne enfant. Nous partons ce soir en bus de nuit pour potosi, dernier petit circuit avant de se poser definitivement a La Paz. - Aller zou, encore 10 heures de bus...-

29/07

Depart tot le matin pour La Paz, la route sort de la mer de nuages, nous ecrasons un chien et arrivons comme par magie dans le somptueux parc du Lauca. Les volcans enneiges de plus de 6000 metres se succedent - Parinacota, Sajama...- Nous avons passe 1h30 a la frontiere chillienne et a son homologue bolivienne a plus de 4500 metres d altitude... Puis, chemin faisant, nous sommes arrives vers 18h00 a La Paz, en ayant un peu l impression de renter chez nous. Nous avons connu quelques galeres de reservation d hotel, tout est rentre dans l ordre et nous sommes alles manger dans un restau assez chic, on aurait tort de se priver... J ai teste pour vous le steak de Lama au Tombocolonnial - Merci Jean Luc et Marie pour l info...- Nous tombons comme des masses.

Posté par pierrelet à 23:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 juillet 2005

27, 28 juillet desert et Pacifique...

AVIS A LA POPULATION

- GROSSE SOIREE POUR TOUS CEUX QUI VEULENT LE SAMEDI 13 AU SOIR A CORBEIL- avec film, photos et apero...

28/07

Arrives ce matin a Arica, tout au nord du Chili, apres 11 heures de bus, nous avons trouve une pension, ou nous avons dormi 2 heures pour nous remettre du voyage. Arica, c est Pacifique, palmiers, surfeurs, pelicans et temps couvert. Nous nous sommes balades, avons mange au McDo - ca fait du bien - Nous repartons demain pour La Paz - et hop 8 heures de bus encore - Le reste du voyage devrait etre moins speed. On commence a penser a la pizza 4 fromages qui nous attend chez nous...

27/07

Nous avons laisse la chambre d hotel vers 11h00, nous avons loue des vtt et un snowboard, direction les grosses dunes du desert d Atacama. Sous une chaleur torride, nous nous sommes engages dans la vallee de la mort, decors surealiste et quelques tentatives de descentes plus tard, nous sommes retournes a San Pedro, pour prendre un bus avec nos amis francais rencontres auparavant, pour nous faire un appercu plus detaille de ce desert fascinant. Finalement, on s est retrouve avec plein de touristes, l endroit est somptueux mais le surplus de touristes gache le spectacle. La cerise sur le gateau devait etre la vallee de la lune, ce fut finalement une petite cerise, il nous semble en avoir mange de bien plus grosses les jours d avant et le matin meme. Petit resto avec Jean Luc et Marie - nos deux comperes francais - puis au programme, 11 heures de bus pour rallier Arica, tout au nord du pays.

Posté par pierrelet à 00:16 - Commentaires [5] - Permalien [#]

27 juillet 2005

26 juillet, journee off

Journee off aujourd hui, nous sommes tres fatigues, nous avons beaucoup dormi et nous nous sommes promenes dans San Pedro. Nous partons demain pour Arica, sur la cote pacifique, des news des qu on peut...

Posté par pierrelet à 00:24 - Commentaires [1] - Permalien [#]

26 juillet 2005

22-23-24-25 jullet, en piste pour le Chili...

25/07

Apres avoir traverse des champs de geyseirs a 4850m, et longe des lacs d eau chaudes et des lacs glaces, nous sommes arrives a la frontiere Chilienne. Notre guide nous y  a depose a 4600 m d altitude. Apres une descente de 2200 m de deneivele, nous sommes arrives a San Pedro de Atacama au Chili, a 2400 m d altitude. Enfin un peu de chaleur dans ce bourg plante dans le desert le plus aride du monde. Nous sommes creves mais nous avons enfin pu prendre une douche chaude. Depuis 11 jours, nous ne sommes jamais passes en dessous de 3600 m d altitude, enfin... Nous verrons les jours prochains pour le programme, rien n est arrete.

24/07

Nous sommes partis vers 8h00 de San Juan, nous avons traverse le Salar de Copaisa, puis se sont succedes, sur la route des joyeaux, des lacs geles, des lacs verts et blancs, balayes par les vents et peuples de colonnies de flamands roses. Nous etions isoles dans un monde mineral ou seuls quelques especes resistent a des  temperatures couremment inferieure a -15. Nous avons egalement traverse des deserts, la variete des payasages et saisissante. Nous terminons la journee par la Lagune Colorada, un lac de 60 km carres, plante a 4350 m, bourre de sodium, magnesium, borax et gypse. On pourrait croire a une pollution industrielle, le lac est rouge, vert, violet... Les flamands roses y font leur vie. Nous sommes arrives au refuge, propre mais glacial, une nuit avec -20 dehors et -1 dedans...

23/07

Lever 8h00, le 4x4 est venu nous chercher a 10 h00. Notre guide s appelle Juan et notre cuisiniere teo. Ils ont sympas et semblent apprecier les efforts que nous faisons pour parler. Nous sommes partis, avec le 4x4, les reserves de nouritture et d essence pour trois jours. Nous avons traverse le Salar D uyuni, plus grande etendue plane au monde, plus grand desert de sel au monde - 130 km de long-. Nous avons fait la pause dejeuner sur l ile d Incuahsi, une ile en pelein milieu du salar, peuplee de cactus millenaires. Les perspectives sont infinies, les temperatures largement negatives. Sortis du Salar, nous traversons des etendues desertes, rencontrons des vigognes, des lamas puis arrivons a San Juan, village Farwest de quelques centaines d ames, quelques dizaines de baraques en terre, balayees par les vents, un village coupe du monde, ou les conditions de vie au quotidien, sont dictees par le vent, le froid, la poussiere. L endroit est inhumain, notre refuge est correct - 7 degres la nuit  a l interieur tout de meme -. Jamais nous n avons assiste a un tel spectacle, la voute celeste est etoilee comme peu  ont pu l apercevoir. Pas de villes, pas de lumiere, le tout a 3700 m d altitude.

22/07

Depart de  La Paz a 10h00, en bus pour Oruro. Oruro est un ville glauque et poussierreuse. Nous y avons pris le train pour Uyuni, un train a petrole qui plafonne a 60 km/h. Nous devions etre en premiere classe, nous sommes en seconde, c est finalement beaucoup mieux comme ca - immersion totale -.22h20, nous sommes arrives frigorifies a Uyuni, hotel, et derniere douche avant...

Posté par pierrelet à 00:50 - Commentaires [1] - Permalien [#]